Se réorienter pour suivre sa passion : le parcours de Marine

Cette semaine, nous avons rencontré Marine sur son nouveau lieu de travail. En 2017, cette jeune fille de 23 ans a abandonné le secteur dont elle est diplômée pour se tourner vers sa passion : le secteur animalier. Retour sur son parcours courageux où la passion rejoint l’emploi.

 

Marine, peux-tu te présenter ?

« Je m’appelle Marine Planus, j’ai 23 ans, et j’habite à Salleboeuf. Je suis actuellement en contrat PEC* en tant qu’agent animalier au refuge des Clochards Poilus à Tabanac »

 

Quand es-tu arrivée au refuge ?

« Je suis arrivée au refuge le 1er mai 2019. Le contrat PEC* prévoit une durée d’un an à 20 heures par semaine. »

Marine profite au maximum de son expérience au refuge pour mener à bien un projet réfléchi. Retour sur son parcours :

Après le Baccalauréat, elle a suivi la première année d’un BTS « analyse biologique et biotechnologique ». Elle confie que cette formation faisait office de choix par défaut car son orientation était alors bien plus trouble qu’aujourd’hui. Après un an, la vocation n’était pas là. Et ce n’est pas le marché du travail tendu sur ce secteur qui allait la faire naître.

 

Pourquoi la Mission Locale ?

« Je me suis inscrite à la sortie de mon BTS. Je n’avais pas d’objectif précis, je me suis dit que la Mission Locale pourrait m’aider. J’ai apprécié la relation de confiance avec les conseillers. J’ai aussi été accompagnée par la Maison de la Promotion Sociale à Artigues-près-Bordeaux. Au bout d’un an à la Mission Locale, je suis entrée en Garantie Jeunes ».

Depuis 2017, Marine a choisi de se réorienter vers le monde animalier. Un désir personnel que la Mission Locale a pu soutenir. « J’avais déjà ce projet en tête avant la Mission Locale mais ça m’a permis de l’approfondir pendant l’année de Garantie Jeunes ». Le projet ? Devenir assistante vétérinaire.

Marine a d’abord réalisé plusieurs stages chez des vétérinaires, à Bruges et Ambarès notamment, mais aussi dans un salon de toilettage. Forte de ces expériences qui n’ont fait que confirmer son objectif, Marine a candidaté avec succès à une offre du refuge des Clochards Poilus. Elle y approfondira sa connaissance de la race canine jusqu’en mai 2020.

 

Mission Locale Hauts de Garonne Clochards poilus 1

Le refuge des Clochards Poilus à Tabanac.

 

D’où t’es venue l’envie de travailler avec les animaux ?

« Je suis passionnée par les animaux depuis petite. Un peu perdue professionnellement après ma formation, j’ai choisi de me tourner vers cette passion. Ce premier contrat de travail est l’occasion de me mettre le pied à l’étrier. C’est une expérience qui sera importante pour la suite »

Rayonnante au milieu des pensionnaires du refuge, Marine est visiblement parfaitement épanouie dans cet environnement animal. Elle confie que cette expérience au contact des animaux lui permet, entre autre, de « travailler sur sa timidité », de « s’ouvrir vers les autres et de s’affirmer ».

 

Quels sont tes projets pour le futur ?

« A la fin de mon contrat je souhaite trouver une structure pour réaliser une formation en alternance au GIPSA*. Ensuite, j’espère exercer en tant qu’assistante vétérinaire dans la région bordelaise »

 

Face à des options qui ne lui correspondaient pas, c’est un choix audacieux qu’à fait Marine. Celui de faire rimer passion et formation, celui de repousser son entrée dans le monde du travail. La Mission Locale est fière d’accompagner ces jeunes ambitieux dans leurs projets et nous souhaitons une bonne continuation à Marine pour le reste de son parcours.

 

*PEC : Parcours Emploi Compétences
*GIPSA : Groupement d’Intérêt Public Formation Santé Animale et Auxiliaire Vétérinaire

Imprimer